Vous êtes ici

Pour une ligne nouvelle Montpellier-Perpignan adaptée aux trains de marchandises, sans gares inutiles, et pour l’environnement, nous voulons une révision du projet !

 

Pétition

Pour une ligne nouvelle Montpellier-Perpignan adaptée aux trains de marchandises, sans gares inutiles, et pour l’environnement, nous voulons une révision du projet !

1106 signataires au 17/05/2021

Le 30 janvier 2019, les préfets des départements de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales ont entériné le “Projet d’Intérêt Général” (PIG) de la deuxième phase de développement de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan, qui fixe d’ores et déjà son tracé, ainsi que certains choix déterminants comme l’absence de tunnel sous les Corbières, la non-mixité de la ligne à partir de Béziers, ou la construction de 2 nouvelles gares excentrées.

Nous sommes pour le doublet de lignes

L’aménagement de la Ligne Nouvelle Montpellier-Perpignan est indispensable pour fluidifier le trafic dans tout le sud de la France, actuellement bloqué au moindre incident. Par ailleurs, promouvoir le report du transport de marchandises (FRET) sur les trains est un des enjeux majeurs pour répondre au défi climatique et réduire la pollution de l’air en Languedoc-Roussillon. La LNMP est une occasion historique de créer un véritable corridor ferroviaire pour le transport de marchandises entre l’Espagne et le reste de l’Europe.

- avec un tunnel permettant le développement du FRET ferroviaire

Nous rappelons que la LNMP se situe sur l’axe Espagne-Europe centrale, “corridor prioritaire pour le FRET” selon l’Union Européenne. Le secteur de Narbonne, ainsi que le passage des Pyrénées, sont des goulets d’étranglement qui doivent être supprimés pour en finir avec le tout routier.

L’absence de tunnel pour le franchissement des Corbières dans le PIG implique que la ligne nouvelle sera définitivement inadaptée au FRET sur la portion Béziers-Perpignan. Le report du FRET sur la ligne des étangs n’est pas une solution durable étant donnée la fragilité de cette ligne vis-à-vis de la montée du niveau de la mer. Ce tronçon doit être réservé à un usage voyageurs à moyen terme et disparaîtra à plus long terme.

Pour permettre aux trains de FRET de franchir les Corbières sans dénivelés trop importants, il faudrait creuser un tunnel d’environ 10 km sous les Corbières. Il permettrait la mixité de la LNMP de bout en bout, ouvrirait des possibilités d’adaptation de la politique ferroviaire sur le long terme, et serait beaucoup moins impactant pour l’environnement. Ces raisons justifient que soit étudiée avec soin l’option avec tunnel sous l’angle technique et financier.

- sans nouvelles gares inutiles et coûteuses

Le projet de créer deux nouvelles gares TGV excentrées à Béziers-est (sans correspondance ferroviaire) et à Narbonne-sud (incompatible avec les trajets Montpellier-Toulouse et avec la circulation du FRET), renforce la nécessité de revoir la copie, car ces gares dégraderont la performance du réseau ferroviaire et généreront des trajets en voiture.

Nous demandons aux élus d’agir

En l'état, ce projet est totalement inacceptable. Mais il est encore temps d’agir pour le modifier !

Nous demandons aux élus locaux, régionaux, nationaux, européens, ainsi qu’à Elisabeth Borne, à la fois Ministre des Transports et de l’Ecologie, de reprendre ce dossier pour l’inscrire dans une vraie logique de transition écologique qui intègre les conséquences induites sur le littoral par le changement climatique, la nécessité de réduire le trafic routier, et la préservation de nos espaces naturels remarquables.

 

Cette pétition est une action interassociative coordonnée par France Nature Environnement Languedoc-Roussillon (FNE LR) en partenariat avec :
la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports antenne Occitanie (FNAUT Occitanie),
la Coordination Régionale Interassociative LNMP (CRI LNMP),
et l'Union Régionale des Associations Etudes et Consommation CFDT d'Occitanie Pyrénées-Méditerranée (ASSECO CFDT OC PYREMED).

Voir le communiqué interassociatif et le dossier de presse

 
Propulsée avec CIVICRM, système opensource de gestion des associations et des organisations sans but lucratif : pas de pub, pas de revente des données.
 
Votre adresse email ne sera pas publiée
 
Vous pouvez nous laisser un commentaire (non public)

Connexion utilisateur